Rechercher

VIVRE AU MILIEU DES LOUPS

"L'homme est un loup pour l'homme."

Cette déclaration rendue célèbre par Thomas Hobbes fait ressortir le caractère mesquin et animalier de l'être humain envers ses semblables.


Elle justifie le besoin que ressentent plusieurs personnes à s'isoler, dû à une grande méfiance envers amis, parents et connaissances, par peur de faire l'objet d'une trahison, d'un coup bas. Quoi que pouvant être justifiée par de nombreux méfaits perpétrés au fil des siècles par l'être humain, il n'en demeure pas moins que cette pensée est à l'opposé de ce que Dieu dit au sujet du besoin de l'homme de vivre en société.

"IL N'EST PAS BON QUE L'HOMME SOIT SEUL", dit Dieu. Et il poursuit en disant "JE LUI FERAI UNE AIDE SEMBLABLE".

Le premier homme est entouré d'animaux dans un environnement paradisiaque, mais son créateur ne se satisfait pas de cette vision qui, à première vue, peut paraître  immaculée. Comme un artiste insatisfait par son oeuvre d'art, Dieu remet en cause les finitions de ce qu'il vient de faire sortir du profond de sa pensée. Ce n'est pas bon pour l'être humain d'être dans un environnement dans lequel il n'est pas en interaction avec ses semblables!


Je crois, que c'est cette pensée de communauté qui doit dominer. Nous sommes faits pour vivre en communauté.

Ceci dit, je suis conscient que cela ne règle pas les problèmes que nous rencontrons régulièrement dans nos rapports avec les autres. L'interrogation qui est sûrement la nôtre ressemblerait à une variante de la question suivante:  "Comment vivre au milieu des loups quand on a le sentiment d'être une brebis?" Ou encore, "Comment vivre au milieu de personnes mesquines, méchantes, semblant souvent dénuées de toute humanité?" C'est à cette interrogation que Jésus répond. Mais avant, il dit quelque chose de tout à fait stupéfiant:

"Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes." (Matthieu 10:16)

Je vous encourage à lire tout le chapitre 10, pour bien comprendre le contexte de ces paroles. Mais l'une des premières difficultés que nous avons avec la vie en société et qui doit être résolue, est que notre présence au milieu de ces "loups" n'est pas une erreur. La déclaration de Jésus met la lumière sur la cause de notre présence dans cet environnement hostile dans lequel nous vivons au quotidien:

NOUS SOMMES EN MISSION! Nous avons été envoyés!


Non pas pour notre malheur, je vous rassure. Je crois sans l'ombre d'un doute que nous ne sommes pas là où nous sommes par hasard. Il y a un besoin de solutions que seul nous pouvons combler.

Voyons ensemble quelques éléments de réponse à la question qui tarode notre esprit quant à l'attitude à avoir au milieu des loups.

1. ETRE PRUDENT

Nous ne devons pas être naïfs et penser que tout le monde a nos meilleurs intérêts à l'esprit. Nous devons faire preuve de prudence dans nos rapports les uns avec les autres sachant qu'il y a beaucoup de loups déguisés en brebis dans nos sociétés. L'image du serpent renvoie sûrement au fait de ne pas être totalement ouvert, mais ça c'est une toute autre discussion en soi.

2. ETRE SIMPLE

Tout en restant prudent, nous ne devons pas nous mettre à soupçonner le mal. Par dessus tout, nous devons garder nos coeurs et ne pas permettre à la méchanceté des gens qui nous entourent de nous atteindre.

Il y a plusieurs autres points que Jésus développe alors qu'il conseille ses disciples, quelques temps avant de les envoyer dans la "gueule du loup". Je n'en cite que 2 mais la liste est longue.


Une chose est sûre, nous devons garder à l'esprit que quel que soit l'environnement dans lequel nous évoluons, nous ne devons pas permettre à cet environnement de nous modifier négativement.

Nous devons nous souvenir que nous sommes en mission sur terre pour assainir (sel) et éclairer (lumière).

Si Dieu nous envoie au milieu des loups dans nos familles, nos lieux de travail, notre société, nous devons bien plus que Mowgli, apprendre à vivre au milieu des loups tout en restant des humains portant en eux l'image du Divin.

Que Dieu vous bénisse  !